Bio

C’est dans les années 1980, aux côtés de Jean-Jacques Goldman, que Daniel Facérias débute sa carrière. En 1988, le succès de son album « Thérèse » lui permet de passer à l’Olympia et d’acquérir une notoriété, depuis il a alterné sa carrière de chanteur avec celle de créateur de spectacles comme le Bal des Exclus au Zénith ou Allons marron sur l’abolition de l’esclavage. Artiste engagé par ce nouvel album « la guerre vient » il s’inscrit dans la continuité des deux précédents « gardien de mon frère » et « maquis » qui marquent cet engagement profond sur les valeurs et les racines essentielles. Notre futur est dans nos racines et l’enjeu de l’écologie intégrale passe par l’épanouissement des personnes dans ce qu’elles sont et non pas dans ce que l’on voudrait qu’elles soient. Dans un monde liberticide cet album affirme haut et fort que la liberté n’est pas de faire ce que je veux mais d’être ce que je suis !

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *